Fondation Marocaine Pour L’éducation Financière

Financer ses projets

Il nous arrive de faire face à un besoin d'argent urgent et imprévu dans notre planification budgétaire. Il nous arrive aussi d’avoir besoin d’investir dans un projet professionnel ou familial. Pour ce faire, nous pouvons recourir à nos fonds propres (épargne, vente d’un bien …) et/ou au crédit.

Le choix de l’une ou l’autre source de financement dépend de plusieurs critères que nous devons étudier en toute lucidité, notamment l’urgence du financement, son montant et notre capacité de remboursement. Nous pouvons aussi combiner plusieurs sources de financement. Cependant, il faut éviter de recourir aux sources de crédit informelles et illégales.

Pour choisir la source de financement et le type de crédit qui nous convient, nous devons prendre le temps d'y réfléchir après s'être posés toutes les questions pour identifier les avantages et les inconvénients de chaque choix, selon notre situation.

Avantages et inconvénients d’emprunter ou de se financer sur fonds propres

Mode

Avantages

Inconvénients

Fonds propres

  • Evite les coûts d’un crédit
  • Permet d’être libre d’utiliser son argent pour ce que l’on veut
  • Risques limités
  • Pas de remboursements  à payer
  • Accès limité aux fonds nécessaires
  • Lenteur de développement du projet
  • Impossibilité de réagir aux aléas ou aux opportunités

Emprunt

  • Accès à une plus grande quantité d’argent
  • Rapidité dans l’obtention des fonds
  • Rapidité d’accomplissement
  • Coût d’emprunt (intérêts)
  • Obligation de remboursement et risque d’affronter des pénalités en cas de retards.
  • Conditions diverses pour l’octroi du crédit

Contracter un crédit doit être un acte réfléchi qui engage notre responsabilité à en régler le montant total dans l’intégralité et assumer, le cas échéant, les suites financières voire judiciaires de tout défaut de paiement de notre part.

Contracter un crédit nous permet d’accélérer la réalisation d’un objectif pour lequel nous sommes en train d’épargner. Le montant de l’échéance devrait être proche de notre capacité d’épargne. Si nous ne pouvons pas épargner une somme donnée, nous ne pourrons pas non plus payer une échéance équivalente.

Il existe plusieurs sortes de crédit destinés aux particuliers et qui répondent chacun à un besoin de financement particulier  et obéissent à des règles spécifiques. Nous en distinguons principalement :  

Le crédit à la consommation : C’est un contrat par lequel un établissement de crédit met à notre disposition une somme d’argent que nous devons rembourser de façon échelonnée dans le temps, moyennant paiement en plus du montant initial, d'un taux d’intérêt ainsi que d’autres frais réglementés.

Les principaux types de crédits à la consommation sont : les prêts personnels (l’emprunteur est libre d'utiliser le montant de son crédit comme il l'entend) et  les crédits affectés : Le crédit affecté finance l'achat d'un bien déterminé et ne peut être utilisé dans un but autre que celui pour lequel il a été contracté, comme le crédit achat de voiture.

Le crédit immobilier : destiné à financer tout ou une partie de l'acquisition d’un bien immobilier, d’une opération de construction immobilière  ou d’un achat de terrains destinés à la construction d’immeubles à usage d’habitation ou à usage professionnel.

Le crédit bail ou leasing : opération financière par laquelle une entreprise donne en location des biens d’équipement, un fonds de commerce, de l’outillage, une voiture  ou un bien immobilier à un emprunteur qui à l’échéance peut décider de devenir propriétaire du bien qui en a été l’objet.

 Avant de contracter un crédit auprès d’un établissement de crédit, nous devons considérer plusieurs critères pour comparer entre les offres de crédit de chaque établissement :

  • Montant qui peut nous être accordé 
  • Taux d’intérêt (qui peut être fixe ou variable)
  • Taux effectif global (TEG) ou le coût du crédit (taux d’intérêt + les frais de dossier, les assurances obligatoires...)
  • Facilité d’accès au crédit (par exemple, quel montant d'apport personnel demandé pour quel montant de crédit accordé, montant de la garantie...)
  • Rapidité de traitement de la demande de crédit
  • Bonus ou facilité accordés

Nous pouvons, également, tenir compte de paramètres non financiers tels que la proximité de l’établissement de crédit, l’offre de conseil et d’accompagnement, conformité à nos valeurs éthiques ou morales …

 Petit rappel pour éviter de tomber dans une situation de vulnérabilité financière :

  • Le montant des mensualités et leur poids dans notre budget sont des critères importants dans notre décision.
  • Les remboursements d’un crédit sont des dépenses essentielles dans notre budget.
  • Il est important d’étudier les différentes variables et choisir le produit de crédit le plus adapté à notre situation et notre capacité de remboursement.

Notre capsule sur le crédit

Simulez votre crédit

Consultez les établissement de crédit agréés

Et pour vos droits en matière de crédit :

La loi n° 31-08 édictant des mesures de protection du consommateur et ses textes d’application.