Fondation Marocaine Pour L’éducation Financière

Epargner

L'épargne est la partie du revenu qui est mise de côté pour financer des projets, pour des besoins futurs ou, simplement par précaution. Aujourd'hui, il existe plusieurs offres d'épargne au Maroc qui répondent de façon adaptée aux besoins des particuliers.

Comment épargner et quel type d'épargne choisir ?

Devant la multitude de produits d’épargne proposés : livrets, placements immobiliers, ou autres, il arrive qu’on se perde et il est difficile de faire un choix qui convient à notre situation et à nos besoins.

C’est pourquoi il y a trois critères de choix à garder en tête :

L’objectif derrière l’épargne : Si nous épargnons dans un but précis, il faut le définir. Est-ce pour se constituer une retraire ? Pour faire un achat immobilier ? Ou est-ce juste une épargne que nous mettons à côté ? En fixant clairement ses buts et ses objectifs, nous épargnons de façon plus structuré et efficace. 

La prise de risque souhaité : Les différents produits d’épargne existant sur le marché, présentent pour certains une prise de risque faible à élevée (cf. Typologie des produits d’épargne). Il est donc nécessaire de répondre à différentes questions avant de choisir son moyen/produit d’épargne : peut-on prendre le risque de ne pas gagner d'argent ? D’essuyer des pertes ? Ou cherche-t-on la sécurité avant tout ?

L'horizon de placement : L'horizon de placement est la durée (courte ou longue) pendant laquelle un investisseur estime qu'il n'aura pas besoin de ses fonds. Cette durée d'immobilisation maximale dépend notamment de la composition de son patrimoine, de ses objectifs d'épargne ou encore, de ses revenus.

Le rendement de votre épargne représentera la conséquence de votre choix basé sur ces trois questions.

Plus le risque que vous prenez est élevé plus le placement est susceptible de rapporter le plus d’argent.

Si épargner a pour but de disposer d'une réserve d'argent à tout moment, le risque sera peu élevé. En contrepartie d'un risque faible, la rémunération de l'épargne sera faible. Dans ce cas-là, choisir des produits bancaires (compte sur carnet, dépôt à terme...) sera la meilleure solution. Le critère de rendement sera moins important que celui de la sécurité ou de la disponibilité.

Si épargner a pour but de financer un projet à long terme (notamment la retraite), dans ce cas-là, la prise de risque pourra être plus grande à condition de bien vouloir bloquer son argent pendant une longue période. Dans ce cas-là, le risque sera mieux rémunéré et le rendement final sera plus important. C'est le cas lorsque l'on place son argent dans des supports d'investissement comme le PEA ou l'assurance-vie, appuyés sur des actions, ces dernières ne seront vraiment rentables que lorsqu'on les conserve au moins 5 ans.

Les deux caractéristiques principales pour bien choisir son produit d’épargne

Une fois que l'on sait dans quel but on veut épargner, et que l'on décide de son niveau de risque, on peut comparer les produits d'épargne proposés par les intermédiaires financiers. Il faut alors regarder attentivement deux caractéristiques essentielles :

La liquidité : c'est la possibilité ou non de retirer rapidement l'argent épargné. Une épargne est liquide si on peut la récupérer rapidement à peu de frais. En général les placements les plus rentables sont bloqués sur une durée de temps ou peu liquides (comme l'immobilier).

La fiscalité : chaque placement a une fiscalité particulière, qu'il faut prendre en compte pour évaluer son rendement effectif. De plus, certains placements ouvrent droit à une défiscalisation, qui peut être tès intéressante si l'on paye un niveau élevé d'impôts.

Il existe différents supports d'investissement tels que :

L’assurance-vie est un contrat par lequel l'assureur s'engage à verser une rente ou un capital à une personne, le souscripteur, moyennant une prime. Ce versement se fait selon le type de contrat souscrit.

Le plan épargne en actions (PEA) : soit un contrat d’épargne qui permet moyennant des cotisations périodiques et/ou libres de constituer une épargne à investir dans des actions et / ou dans des OPCVM actions, tout en bénéficiant, après une période donnée, d’une exonération d’impôts sur les dividendes et plus-values.

Les produits d'épargne financiers : L’épargne financière permet d’investir sur les marchés financiers (actions, obligations, voire matières premières) et de profiter de leurs performances potentielles sur le long terme. Mais tous les fonds d’investissement ne poursuivent pas les mêmes objectifs. Certains recherchent en priorité la plus-value, d’autres privilégient le rendement régulier ou la sécurité du placement.

Le produit d'épargne financier en Bourse offre un choix large de possibilités :

  • les OPCVM (organisme de placement collectif en valeurs mobilières);
  • SICAV (société d'investissement à capital variable) ;
  • SICAV monétaire ;
  • FCP (fonds communs de placement) ;
  • FCPI-FIP (fonds commun de placement dans l'innovation, fonds d'investissement de proximité) ;
  • Les warrants et options.

Ces produits d'épargne sont fonctions des titres échangés à la Bourse, comme les actions, obligations, devises, ou encore matières premières.

Simulez votre épargne en cliquant ici

Notre capsule à propos de l'épargne